Fête estivale de l’association : les ami.es du Campus s’expriment sur son avenir


Les 19 et 20 juin, les ami.es du Campus ont été conviés au Domaine pour célébrer la fête de l’association. Dans une ambiance conviviale de retrouvailles, guidés par l’équipe organisatrice, les invité.es ont pris part aux activités programmées. Entre le ciel ensoleillé et le climat chaleureux, ce week-end festif a été une belle réussite. 

La réjouissance de se retrouver

La joie de se réunir était bien réelle, malgré une jauge restreinte de personnes pour raison sanitaire. C’est dans ce cadre familial que les animateur.ices ont orchestré des sessions d’interconnaissance. Temps de partage, jeux collectifs, rencontres, bal champêtre… Autant de façons de se (re)découvrir les un.es les autres. Ces moments incarnent la philosophie du Campus, et sa volonté d’intégrer la dimension émotionnelle et corporelle dans ses activités. 

De nouvelles stratégies pour le logement

Atelier logement fête du Campus 2021

Cette réunion estivale était aussi l’occasion d’une consultation des membres de l’association, notamment sur la question du logement au château. Le projet grandissant, les besoins en hébergement suivent le mouvement. Pour alimenter les discussions sur cette thématique, rien de tel qu’une session d’intelligence collective. Grâce à des techniques de facilitation judicieuses, les préparateur.ices de cet atelier ont permis l’émergence de nombreux scénarios, qui tendent à répondre aux besoins des profils diversifiés des parties prenantes. Les fruits de ces dialogues nourriront le projet de réorganisation déjà amorcé, avec l’espoir d’une mise en œuvre pour la rentrée de septembre.

Radicalité et marginalité : un équilibre subtil

Pour profiter de cette dynamique collective, une deuxième session de réflexion commune était prévue sur l’approche “radicale non marginale” de l’ADN du Campus. Cette question croise le souhait d’adopter des solutions systémiques, qui traitent les problématiques depuis leur racine, et la volonté d’ouverture et de co-construction de l’écolieu. 

Dans un processus alternant phases d’idéation et de structuration de la pensée, plusieurs thèmes se sont dégagés. Parmi ces sujets, 5 grands axes ont été creusés par les invité.es :

  • le confort du lieu de vie : un questionnement sur le positionnement du curseur entre le besoin de confort et la démarche de sobriété 
  • transparence, légitimité et efficacité : une discussion ciblée sur la gouvernance de l’association et ses contours
  • l’inclusivité : la dimension sociale mise en perspective avec la capacité d’accueil et d’adaptation du Campus
  • le rapport au travail : une recherche d’harmonie pour chacun.e dans son travail et l’intégration de l’expérience tête-corps-coeur
  • le modèle économique : une réflexion sur la cohérence entre la raison d’être du Campus et les modèles économiques en jeu

Les aboutissements de ces échanges riches ont été exposés au Bureau et au Comité de pilotage de l’association.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut