Découvrez l’équipe du Campus

Une vingtaine de membres bénévoles et très impliqués, ainsi qu’un cercle plus large de membres se retrouvant dans le projet et donnant de leur temps occasionnellement : tel est le collectif qui pilote et anime le Campus de la Transition. Ce dernier s’est constitué en association à but non lucratif de droit français le 21 décembre 2017, enregistrée en janvier 2018.


Bureau du Campus de la Transition

Cécile Renouard
Cécile Renouard
Présidente
Xavier de Bénazé Secrétaire général
Dorothée de Courson
Trésorière
Christophe Goupil
Conseiller scientifique
Arthur de Lassus Référent site

 

 

 

 

 

 

 

 


Conseil d’administration du Campus de la Transition

Elisabeth Dubujet
Philippine Huc
Yves Kuntz
Benoît Quittre
Antoine Rieu

     

   

 

 

 

 

 


Membres de la communauté des Forgeois

Huit membres de l’association ont fait le choix d’habiter et de travailler sur place, au service du Campus. On les appelle les « Forgeois », du même nom que les habitants du village de Forges. Voici le portrait des Forgeois qui n’apparaissent pas dans d’autres instances (Cécile Renouard).

 

Emeline Baudet
Emeline Baudet Communication
Jean-Baptiste Gaborieau
Chef de projet Mobilité durable
Hélène Leclerc
En cuisine !
Clément Louvard Coordination bénévolat et Soin du Domaine de Forges
Inès de Perthuis Chef de projet T-Camp
Jean-Noël Pomiès
Potager, Forêt-jardin, Verger
Rémi Vincent
Coordination Bâtiment et Energie

 

 

 

 

 

 

 

 


Membres et contributeurs avec une mission spécifique

Pierre-Jean Cottalorda (portrait)
Pierre-Jean Cottalorda
Responsable formations académiques
Sophie Dunkerley Responsable Partenariats et Mécénat
Antoine Gonthier
Partenariats étudiants
Pascale Guilpain-Romanet Chargée de mission pour FORTES

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian Koenig
Conseiller formations et partenariats académiques
Hugues Lefebvre
Site Internet
Constance Meyenberg
Stratégie communication et Relations médias
Cécile Schwartz Responsable Formation de formateurs et Recherche/actions

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Autres membres actifs du Campus

 

Frédéric Baule

Spécialiste des marchés pétroliers, Frédéric Baule, alors trader, a pris une part active au processus initié lors du London Oil Summit (2008) et repris à son compte par le G20, visant à adresser la question de l’impact des marchés financiers sur les prix du pétrole. Il a contribué à la rédaction du Rapport sur la volatilité des Prix du Pétrole remis en 2010 à Mme Christine Lagarde, Ministre des Finances, participé aux travaux menés par IOSCO, l’IEF, l’IEA et l’OPEC ayant conduit à la publication par IOSCO, en 2012, des Principles for Oil Price Reporting Agencies, puis rejoint sur proposition de l’AMF le Consultative Working Group on Commodity Derivatives de l’ESMA de 2012 à 2016.

Diplômé de l’ESCP, coauteur de 20 propositions pour réformer le capitalisme (Flammarion – 2012 –  dir. G.Giraud et C.Renouard,) puis de  L’entreprise au défi du climat (L’Atelier – 2015 – F.Baule, X.Becquey, C.Renouard), il s’intéresse aujourd’hui plus particulièrement aux enjeux éthiques liés aux problématiques énergie-climat.

Pierre Bernat

Pierre Bernat apporte ses compétences entrepreneuriales, ses qualités humaines et sa forte conviction pour la transition des modèles économiques. Il participe au démarrage d’une activité de formation et de conseil à destination des professionnels.

Swann Bommier

Ingénieur des Ponts et Chaussées, Swann est aussi docteur en science politique. Il est actuellement chargé de plaidoyer au CCFD-Terre Solidaire pour la régulation des entreprises multinationales. Il a publié, avec Cécile Renouard, L’entreprise comme commun, au-delà de la RSE (Editions Charles Léopold Mayer, 2018). Ses travaux s’intéressent au rôle et aux responsabilités des entreprises en droit international, et l’ancrage de leurs activités dans un cadre démocratique.

Au sein du Campus de la Transition, il est membre du conseil académique et enseigne dans certaines formations données au Campus.

Marie-Laure Boursat

Diplômée d’ESCP-Europe, Marie-Laure a travaillé  successivement, pendant 20 ans, à des fonctions financières, de marketing puis de direction de rédaction au sein du  groupe Bayard. Elle a cofondé en 2015 une association qui œuvre, depuis, pour l’égalité des chances dans la préparation aux concours d’entrée en écoles post-bac en France (écoles de commerce, Sciences Po).

Jean-Marc Camelin

Ingénieur TélécomParisTech 1988, Jean-Marc est professeur au sein du Département Leadership et Métier de l’Ingénieur de Centrale Supélec. Il est responsable du cursus « Ethique et Responsabilité de l’Ingénieur », et du pôle projet « Economies Agiles, Sociales, Innovantes, Ethiques et Responsables ». Il enseigne également à l’Ecole Centrale Pékin les soft skills et y encadre l’enseignement par projet.

Il a en parallèle 30 ans d’expérience du conseil, au sein en particulier d’Accenture puis d’A.T. Kearney, puis avec la création en 2007 de sa structure indépendante de conseil et d’accompagnement de dirigeants.

Marion Cohen

Diplômée de Sciences Po Paris en 2003, après 3 ans au sein de l’association d’éducation à l’environnement Terragir, Marion a exercé pendant près de 10 ans les fonctions de directrice scientifique et technique de la Fondation Nicolas Hulot. En 2017, elle a fondé la société MC2 pour accompagner les organisations motrices de la transition écologique. A ce titre, elle assure notamment le secrétariat général de la Chaire Energie et Prospérité consacrée au lien entre énergie et économie.

Matthieu Dardaillon

Matthieu est l’initiateur de Ticket for Change, une association dont la mission est d’activer des talents pour contribuer à résoudre nos problèmes de société, à travers des formations en présentiel et en ligne, et de Corporate for Change, qui accompagne les entreprises dans leurs transformations sociétales. Matthieu est diplômé de l’ESCP Europe, avec spécialisation en Alternative Management à HEC Paris. Il est co-auteur du livre « Les entrepreneurs qui changent le monde » (Rue de l’Echiquier, 2014).

Raffi Duymedjian

Raffi est professeur associé à Grenoble École de Management. Ses recherches se déclinent dans deux directions : d’une part une théorie du bricolage observé sous différents angles (innovation incrémentale, bricolage managérial, bricolage dans les industries culturelles); d’autre part, une approche plus globale autour de l’idée d’une économie du peu et de l’ingéniosité. En tant que membre de la chaire Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique, il réfléchit au lien entre le rapport que nous entretenons aux ressources et la paix économique.

Cécile Ezvan

Cécile Ezvan est diplômée de l’ESCP et de Paris IV Sorbonne. Elle enseigne à l’ICP et à l’ESSEC, où elle est chercheur associé. Philosophe et économiste, elle travaille sur la transformation des modèles économiques, l’innovation sociale et écologique, et le bien vivre au travail. Consultante chez Roland Berger et CMI, puis cadre dirigeant chez Hachette Livre, Cécile Ezvan a accompagné de nombreuses entreprises et organisations publiques dans la définition, l’évaluation, et la mise en œuvre de leur stratégie, avant de débuter ses activités d’enseignement et de recherche.

Jacques-Olivier Garda

Marié, père de 5 enfants et ingénieur ICAM de formation, il occupe pendant 7 ans des postes de responsable de production et de maintenance dans l’industrie. Après le MBA de Sciences Po, il crée la société Innov’Active en 2005 et rejoint Prospactive, réseau français d’experts du développement pérenne des entreprises.

Formé à la RSE avec l’agence Lucie, et au climat avec la société Carbone BI (notamment l’animation du jeu « La Fresque du Climat »), il a également suivi les modules d’initiation au Bilan Carbone®. Il devient membre de The Shifters, association de bénévoles œuvrant aux travaux de The Shift Project, think tank spécialiste des enjeux de décarbonation.

Fin 2018, il rédige une note de synthèse sur ses 18 mois de recherche et de collecte d’informations sur les enjeux climat-énergie-environnement. Elle sert de support à l’interview du président de l’association Leader Occitanie, dont il co-anime un groupe de travail « Dirigeant responsable », et à plusieurs conférences (Toulouse, Montpellier, Gard).

Sylvie Giscaro

 Sylvie aide au développement des formations professionnelles du Campus.

Gaël Giraud

Gaël a été Chef Economiste et Directeur exécutif de la Direction Innovation, Recherche et  Savoirs de l’Agence Française de Développement de 2015 à 2019.

Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, de l’ENSAE et du CORE (Centre for Operats Research and Econometrics) de Louvain-la-Neuve, il a obtenu son doctorat au Laboratoire d’Econométrie de l’Ecole Polytechnique de Paris en 1998. Spécialisé dans les mesures alternatives du développement, la théorie de l’équilibre général, la théorie des jeux, les questions de financement et de l’énergie, Gaël est directeur de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et à l’Université de Paris Centre économique 1-Sorbonne (CES).

Dans le cadre du programme de recherche CODEV (ESSEC), il a dirigé plusieurs enquêtes (Nigeria, Indonésie, Inde …) consacrées à la construction d’un indice mesurant la qualité du lien social, considéré comme un indicateur de la qualité du développement. Il est le coordinateur de l’équipe de recherche « Riskergy » sur la résilience de l’énergie et de la dette souveraine, ainsi que membre du comité scientifique du «Laboratoire d’excellence» consacré à la réglementation financière (LabEx Refi). Il a été membre du comité d’experts sur la transition énergétique auprès du gouvernement français. Il a fait partie de la Commission internationale Stern-Stiglitz sur la tarification carbone en 2017. Il dirige la chaire «Energie et prospérité» soutenue par l’Ecole Normale Supérieure, l’Ecole polytechnique, l’ENSAE et l’Institut Louis Bachelier. Il est également membre de l’ONG européenne Finance Watch et la Fondation pour la Nature et l’Homme.

Alain Grandjean

Diplômé de l’Ecole polytechnique, de l’Ensae, et docteur en économie de l’environnement, Alain est co-fondateur et associé de Carbone 4, cabinet de conseil en stratégie climat. Il est président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, et membre du Haut conseil pour le climat créé en novembre 2018.

En 2013, il a présidé le comité des experts du débat national sur la transition énergétique. En juin 2015, il a remis avec Pascal Canfin à Manu le rapport « Mobiliser les financements pour le climat – Une feuille de route pour financer une économie décarbonée ».  En juin 2016 il a remis avec Gérard Mestrallet et Pascal Canfin à la présidente de la COP21 un rapport pour des prix du carbone alignés sur l’accord de Paris.

Co-auteur de plusieurs livres portant sur la transition écologique il a créé et anime les « Chroniques de l’anthropocène »: http://alaingrandjean.fr/

Jean-Baptiste Kuntz

Ancien élève de l’école d’horticulture qui existait sur le domaine de Forges, Jean-Baptiste donne une aide importante sur les parties cultivées du Campus.

Patricia Langohr

Patricia est diplômée d’une maîtrise d’économie appliquée de l’université Paris-Dauphine, d’un Diplom Volkswirtschafslehre (Economie Publique) de la Humboldt Universität de Berlin, et d’un PhD en Economie Managériale et Stratégie de Northwestern University. Après avoir travaillé comme chercheur au Bureau of Labor Statistics, Patricia est depuis dix ans professeur au département d’économie à l’ESSEC. Elle s’est spécialisée en économie industrielle, notamment appliquée aux services financiers et à la règlementation des agences de notation financière. A présent, elle s’intéresse aux approches interdisciplinaires humanistes sur l’économie afin de d’éclairer les apports effectifs de l’économie et d’en réordonner les finalités. Elle enseigne dans de nombreux programmes de l’ESSEC (doctoral, GMBA, Exécutifs, BBA et Grande Ecole) et coordonne notamment le séminaire ‘Comprendre et Changer le Monde.’

Blandine de Lassus

Blandine et Arthur de Lassus font du maraichage à côté du Campus. Ils participent activement et joyeusement à la vie forgeoise. Arthur est devenu membre du bureau en 2020, comme référent du site, supervisant notamment sa rénovation.

Laurence Loubières 

Religieuse xavière, Laurence vit au Canada depuis 2007. De formation commerciale (ESSEC), elle a travaillé pendant plus de 15 ans dans le domaine des investissements responsables, tout d’abord au sein d’une société financière, puis au sein d’une agence de recherche et de notation internationale (Sustainalytics). Depuis Janvier 2018, elle a rejoint le Jesuit Forum for Social Faith and Justice, qui est l’antenne sociale des Jésuites du Canada Anglais, en tant que directrice associée. Le Jesuit Forum a pour mission de promouvoir la justice sociale et environnementale par le biais de la conversation spirituelle et du discernement communautaire.

Elle a contribué à la rédaction de deux ouvrages : Notre mode de vie est-il durable ? Nouvel horizon de la responsabilité, Ed. Karthala, 2006 et 20 Propositions pour réformer le capitalisme, Ed. Flammarion, 2009.

Mireille Martini

Mireille est consultante, enseignante et auteur, spécialiste des questions liées au financement de la transition énergétique et écologique. Après une carrière internationale en banques d’affaires, elle a été formatrice en finance en entreprise, puis rapportrice de la Commission Canfin Grandjean de la COP21 sur le financement de la transition.

Mireille est co-auteure avec Alain Grandjean de Financer la transition énergétique (Atelier – 2016) et d’un Mooc Coursera AFD-ENS sur ce sujet, avec Alain Grandjean et Gael Giraud.

Benoit Montels

André Pouget

Ingénieur de l’université Paul Sabatier à Toulouse, André Pouget est originaire du Sud-Ouest, dans le Lot & Garonne. Il a créé sa propre entreprise en 1982, un bureau d’études thermiques du bâtiment en construction, et surtout rénovation. Durant près de quarante ans, avec passion et détermination, et avec son équipe, il a contribué à faire avancer la prise en compte de la sobriété énergie/ carbone, du vivre mieux avec moins, aussi bien avec des réalisations sur le terrain qu’avec les pouvoirs publics et industriels impliqués sur le secteur.

En juin 2019, il transmet l’entreprise (plus de 50 collaborateurs) en interne, quatre associés prolongent la route entamée, pour relever le défi de la neutralité carbone à l’horizon 2050. Depuis, il continue de son côté en accompagnant des projets aux mêmes objectifs, entre autres le Campus de la Transition.

Jean-Philippe Poupard

Jean-Philippe est le fondateur de l’entreprise Formapart spécialisée dans la facilitation de processus d’intelligence collective et la formation de facilitateurs. Sa raison d’être : inspirer et à accompagner les femmes et les hommes à co-construire un destin partagé, porteur de sens. Jean-Philippe est l’auteur du livre Devenir facilitateur.

Il est connu pour ses interventions généreuses et très aidantes au campus. Il va continuer à aider le Campus avec ses compétences en facilitation, au service de la gouvernance et du rayonnement de notre projet.

Xavier Ricard

Ethnologue, philosophe et essayiste, Xavier Ricard est également haut-fonctionnaire du Ministère des finances français. En tant qu’ethnologue, il a vécu et travaillé au Zimbabwe et au Pérou, puis s’est consacré pendant 7 ans à des projets de développement dans une soixantaine de pays, tout en menant des recherches sur les trajectoires de viabilité des sociétés humaines.

Docteur en anthropologie sociale et ethnologie de l’EHESS, Xavier Ricard est également diplômé de Sciences Po, et ancien élève de l’ENA. Il est l’auteur du Chamanisme dans l’œuvre d’Alfred Métraux (Genève; IUED 2004), Les voleurs d’ombre: l’univers religieux des bergers de l’Ausangate (Paris: Société d’ethnologie 2011), Blanche est la Terre (Paris: Seuil 2017). Membre du Conseil Scientifique de la revue Projet à laquelle il collabore régulièrement, il est également administrateur de l’association Les terrestres, qui réunit chercheurs et militants pour contribuer à la mise en débat public des enjeux de l’anthropocène.

Louise Roblin

Doctorante en philosophie politique et engagée au CERAS. Elle a participé aux premiers week-ends bénévoles au printemps 2018 et elle est prête à contribuer au projet, notamment celui du laboratoire.

Thomas Rochefort

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris dans la majeure Construction et Développement Durable, Thomas Rochefort a évolué pendant 15 ans dans les différents métiers techniques puis financiers de l’immobilier, au sein de grands groupes comme Unibail-Rodamco et Carrefour, tout comme dans des structures plus petites. Il dirige aujourd’hui une petite société de gestion de fonds immobilier et contribue à ce titre à l’élaboration du label « Investissement Socialement Responsable » appliqué aux fonds immobiliers avec les autorités compétentes. Thomas est également tuteur d’élèves de troisième année de l’Ecole Centrale de Paris.

Georges Sanerot

Ancien président du directoire de Bayard, Georges Sanerot met ses compétences multiples en matière de vision et de structuration de projets au service du Campus.

Martin Serralta

Prospectiviste des modèles organisationnels et facilitateur. A la façon des fous du Roi du moyen âge, il accompagne les organisations en posant des questions qui dérangent et en proposant des chemins alternatifs pour que les équipes atteignent leurs ambitions. Après avoir travaillé 17 ans chez Danone dans diverses fonctions, il a consacré une année sabbatique à transformer l’association d’aide alimentaire ANDES. Il a rejoint récemment l’Institut des Futurs souhaitables pour continuer son travail de prospective sur les transformations organisationnelles.

Dominique Steiler

Docteur en management de l’Université de Newcastle, Dominique est professeur senior à Grenoble École de Management. Il a consacré ses recherches à la transformation personnelle et managériale, la gestion du stress, le bien-être et leur relation avec la performance. Ancien officier pilote de chasse de l’Aéronautique Navale, il applique une approche opérationnelle et relationnelle pragmatique et humaniste. Anciennement coach d’équipes Olympiques, il accompagne des managers en France et à l’étranger. Il crée en 2012 la Chaire de recherche et d’enseignement « Mindfulness, Bien-Etre au Travail et Paix Economique ». Il est également research fellow au CTI de Princeton.

Perrine Vandecastele

Par sa formation alliant Sciences exactes et Sciences Sociales, Relations internationales et Développement local entre Sciences Po Paris, l’Université Pierre et Marie Curie, et la Freie Universität de Berlin, Perrine Vandecastèle est partie d’une compréhension globale de la question climatique pour arriver à la problématique plus locale de la transition énergétique et sociale des territoires.

Après avoir développé pendant 4 ans des projets d’insertion sociale au niveau local, elle part se former en théâtre aux Cours Florent, pour développer des outils de formation et de facilitation qui permettent de mieux intégrer les dimensions émotionnelles et corporelles dans la pédagogie. Elle participe régulièrement à la facilitation d’ateliers et de réunions du Campus.

Armelle Weisman

Armelle Weisman apporte ses compétences entrepreneuriales, ses qualités humaines et sa conviction forte pour la transition des modèles économiques. Elle participe au démarrage d’une activité de formation et de conseil à destination des professionnels.

 

Retour en haut