Antoine Rieu

Antoine Rieu

Membre du conseil d’administration du Campus de la Transition


D’où je viens ?

J’ai fait des études de gestion (bachelor à l’Essec), de philosophie (licence à l’université Paris Nanterre) et de sciences économiques et sociales (master à l’EHESS). J’ai travaillé dans des institutions dites de développement avant de démarrer un doctorat en lien avec le groupe d’entreprises d’insertion Ares et de l’association SocialCOBizz. Je mène des enquêtes de terrain très localisées sur certains rapprochements entre grands groupes et structures d’insertion ; j’essaye d’en comprendre le fonctionnement et la portée, et je fais un travail théorique qui vise à contribuer aux manières dont on peut penser et forger l’économie d’une façon qui soit à la hauteur des défis que nous connaissons. 

Pourquoi j’ai rejoint le Campus ? 

Le projet du Campus répond aux manques et aux frustrations que j’ai ressentis durant mes études. Il propose des enseignements excellents selon une approche holistique et incarnée. Il affronte directement les difficultés et défis liés à une mise en transition très exigeante, que ce soit dans les contenus des enseignements ou dans les modalités et les conditions de possibilité de ces enseignements. 

Quel est mon rôle ? 

J’ai rejoint le projet au début de l’été 2017 après une discussion avec Cécile Renouard qui est ma co-directrice de thèse. A ce moment-là, j’ai intégré la petite équipe d’une quinzaine de personnes qu’elle avait rassemblé pour participer aux réflexions et poser les premières pierres de ce qui allait devenir le Campus. En 2018, je suis entré au conseil d’administration pour continuer à accompagner les réflexions du Campus selon une modalité par ailleurs compatible avec mes engagements de doctorant-salarié. Cette année-là, j’ai participé à plusieurs chantiers sur place. Par la suite, j’ai participé à des montages de projets de recherche. Aujourd’hui, je suis dans le comité de pilotage du projet de recherche-action ORFEE sur les “low-tech” et je suis l’un des rédacteurs du livret économie/finance du projet FORTES (Former à la Transition Ecologique & Sociale) qui devrait être publié à la suite du “Manuel de la Grande Transition”, disponible en librairie depuis octobre 2020.. 

Mon mantra / Ma devise dans la vie 

J’essaye de ne pas m’endormir sur des convictions, opinions ou pensées que je n’examinerai pas. Mais de toute évidence, c’est un effort interminable, pour ne pas dire l’effort d’une vie…

La transition écologique et sociale, en une phrase ? 

Je la vois comme un projet de société impératif dont j’essaye tant bien que mal, progressivement, de tirer les conséquences dans les différentes dimensions, individuelles et collectives, de ma vie : sensibilités, structuration de ma pensée, rapports à la « nature », engagements, désirs, profession, liens sociaux, mode de vie, etc. 

Retour en haut