Présentation complète du Campus de la Transition

Pourquoi le Campus de la Transition?

Relever les défis énergétiques, climatiques, environnementaux et sociétaux contemporains nécessite de penser de nouveaux modèles économiques, de nouveaux indicateurs de qualité et de performance, de nouvelles façons de produire et de consommer, de gérer les ressources existantes, de se rapporter au temps (intégrer le long terme) et à l’espace (du local au global), des critères de discernement de ce qui est bon pour l’humanité et la planète et ce qui ne l’est pas, des processus de délibération, de coordination et de décision.

Il n’existe pas de lieu académique en France qui rassemble tous les nouveaux savoirs, pensées et concepts émergents sur ces questions et en assure une transmission aux nouvelles générations et aux entreprises, qui sont des acteurs majeurs pour réussir une mise en transition systémique de nos sociétés.

Le Campus de la transition veut être ce lieu académique unique et innovant qui rassemble des enseignants, des chercheurs et des acteurs en entreprises, d’institutions publiques et de la société civile autour de personnalités reconnues internationalement pour leur expertise sur ces questions de transition et dans un lieu qui est lui même en processus de transition, le domaine de Forges en Seine-et-Marne. 

A quel besoin répond le Campus de la Transition ?

Le Campus de la Transition répond aux aspirations des étudiants des Grandes Écoles et des Universités, ainsi que des chefs d’entreprise et décideurs publics, d’être outillés pour affronter concrètement les questions qui se posent à eux en ce début du XXIe siècle : est-il possible de concilier transition écologique, justice sociale et développement économique? Et d’élaborer des alternatives souhaitables aux règles du jeu actuelles?    

Quelle proposition de valeur ?

Le Campus de la Transition ouvre un lieu d’expérimentation, de recherche et d’enseignement supérieur de haut niveau sur les processus de transition vers une nouvelle économie qui respecte et valorise les écosystèmes et équilibres naturels dans l’objectif de permettre une vie bonne à l’immense majorité de nos concitoyens.

Le Campus de la Transition est le premier établissement de ce type créé en France. Il est inspiré par des initiatives proches que sont le Schumacher College (Totnes, Grande Bretagne) ou le Sustainability Institute (Afrique du Sud). Il bénéficie également d’un réseau international d’Universités, de centres de recherche et d’enseignants-chercheurs sur les thématiques de la transition.

Association à but non lucratif, il se veut complémentaire des Écoles et Institutions existantes et non concurrent. Il propose ses enseignements sous forme de sessions, de séminaires, de cours délocalisés et de cursus de recherche sur le site du Campus.                                     

Il propose une approche holistique de la transition écologique et sociale. La transition nécessite de mobiliser les différentes disciplines des sciences humaines et sociales, (économie, gestion, philosophie, droit, éthique, anthropologie, épistémologie…), des sciences physiques et de la terre et les expériences concrètes et citoyennes des acteurs de terrain. S’orienter et agir dans ce nouveau paradigme nécessite d’être outillé intellectuellement, techniquement et humainement.

Une manière d’enseigner radicalement nouvelle. Disruptive, la pédagogie du Campus sollicite l’implication personnelle de l’apprenant en lui permettant d’articuler “le vivre et le penser” grâce à l’immersion dans un lieu qui donne à vivre ce qu’il apprend. Le domaine de Forges, où Le Campus de la Transition est installé, est en effet un lieu que l’association engage dans une dynamique de transition.

Le domaine de Forges en transition permet d’expérimenter des questions concrètes comme l’énergie des bâtiments et des transports, celles de l’agriculture et de l’alimentation, de l’inscription dans une économie bio-régionale, de l’inclusion sociale, de la vie frugale et conviviale, de l’éthique et de la gouvernance.

Au cours de leur séjour au Campus, les étudiants vont :

  • Comprendre les fondements scientifiques des diagnostics économiques, écologiques, climatiques et humains.
  • Maîtriser de nouveaux concepts, connaissances et méthodes.
  • Expérimenter des situations de mise en transition dans leur dimension systémique et concrète.
  • Co-construire des solutions aux paramètres multi dimensionnels et selon de nouveaux indicateurs de performance.
  • Acquérir les capacités intellectuelles et humaines pour aborder la mise en transition progressive des lieux et activités qu’ils investiront professionnellement et personnellement.

A qui s’adresse Le Campus de la Transition ?

  • Aux personnes interpellées par les enjeux de la transition
    • Étudiants des Grandes Ecoles et Masters 2 en Université
    • Doctorants, enseignants-chercheurs (France, Europe et international)
  • Aux institutions académiques, territoriales ou philanthropiques en transition
  • Aux entreprises en recherche de savoirs, méthodologie et savoir-faire pour engager et mener par étapes leur parcours de transition

Langues d’enseignement : français, anglais

 

Quelles activités proposent le Campus de la Transition ? 

Voir la page Enseignement

Des enseignements

L’offre d’enseignement du Campus commence dès l’année 2018-2019 et va progressivement s’étoffer les années suivantes à mesure qu’il gagnera en capacité d’accueil et d’organisation. Avec l’accueil de ses premiers étudiants, le Campus va expérimenter cette année des durées de 2 jours à 2 mois, et des publics différenciés (élèves d’école d’ingénieur et de commerce en fin d’études et des professionnels) qui lui permettront d’ajuster son offre aux attentes de ses différents publics et de ses partenaires. Les programmes d’enseignement s’orienteront vers des modules de sensibilisation et de formation thématiques, des certificats universitaires et des masters spécialisés.

Des Recherches-actions

Des recherches-actions en lien avec des partenaires sur des secteurs économiques et sociaux clés en vue de co-construire et accompagner les stratégies et programmes de transition des institutions, territoires et entreprises. 

De l’expérimentation sur le domaine de Forges engagé dans un processus de transition holistique où la dimension environnementale s’articule étroitement à celle de l’inclusion sociale à travers quatre Ateliers coopératifs :

  • Bâtiment et Energie
  • Economie bio- régionale, Permaculture et Inclusion sociale
  • Finances
  • Gouvernance

Ce lieu de convergence d’expertise et d’expérimentation est propice à  être un laboratoire de recherche in vivo avec:

  • Des terrains de pilotage et de démonstration des innovations
  • Des chercheurs en résidence pour mettre en pratique leur recherche
  • Des rencontres ouvertes au public
  • Des veilles et des ressources documentaires

En quoi le Campus de la Transition est-il crédible ? 

  • Des enseignants et chercheurs en exercice dans les grandes Institutions d’enseignement et de recherche : ESSEC Business School; Centrale Supélec, CNRS, Ecole des Mines, ENS, EM Grenoble, FMSH, Universités françaises et étrangères.
  • Un Conseil scientifique multidisciplinaire qui réunit de grands spécialistes des questions économiques, sociales et environnementales liées à la transition écologique.
  • Des membres actifs de l’association qui comptent de jeunes diplômés et des acteurs plus chevronnés qui, chacun saisi par l’urgence des temps, sont  prêts à conjuguer leurs énergies et leurs compétences pour servir le projet.
  • Un domaine, ancien établissement d’enseignement horticole, comprenant un château du XVIIIe siècle, des dépendances et 12 hectares de parc, pâturages et forêt.
  • Un ancrage dans un territoire en Seine-et-Marne qui, des habitants alentours de la commune de Forges au Conseil régional, lui apporte son soutien.
  • L’appartenance à un des plus grands réseaux d’initiatives citoyennes pour la transition en France : le réseau des Oasis du mouvement Colibris.
  • Un réseau d’entrepreneurs et de décideurs de la société civile et de la sphère publique qui manifestent leur intérêt pour le Campus et formulent des demandes.
  • Un réseau d’amis du Campus qui s’élargit et contribue à la vie de l’association par du bénévolat ou des dons.

Comment Le Campus de la Transition se fait-il connaître ?

  • Par le réseau de ses enseignants en lien avec les institutions d’enseignement supérieur et les milieux professionnels et médiatiques.
  • Par des conférences données par les membres du Campus de la Transition.
  • Par la prospection commerciale des décideurs et responsables de formation en entreprise
  • Par l’action de son pôle communication. Par les médias sociaux.
  • Par l’organisation de week end thématiques réguliers ouverts à tous permettant de découvrir le lieu et le projet du Campus.
  • Par les Rencontres de Forges, conférences et tables rondes ouvertes au public, organisées chaque trimestre sur des grandes thématiques de la transition.

Comment Le Campus de la Transition assure-t-il son financement ?

  • Par les revenus des formations en résidence.
  • Par l’accueil d’étudiants et de chercheurs étrangers en résidence sur des périodes longues.
  • Par des actions-recherche en partenariats avec des entreprises, des collectivités locales ou de grandes institutions sur les différentes thématiques de ses Ateliers.
  • Par l’accueil de séminaires d’entreprise ou associatifs en lien avec les questions traitée par le Campus de la Transition.
  • Par des donations liés à son engagement citoyen et environnemental ainsi que dans la préservation d’un patrimoine d’exception, le domaine de Forges et sa mise en transition énergétique.
  • Par un travail de veille et de documentation unique sur les questions multidisciplinaires de la Transition économique, écologique et humaniste.